Que devez-vous savoir sur le métier de maçon ?


Divers /

La maçonnerie est un métier dont le but est de bâtir une construction. Les maçons sont des professionnels dont les tâches varient en fonction du niveau d’étude et d’expérience. Vous affectionnez d’exercer la profession de maçon ? Découvrez alors tout ce qu'il faut savoir sur le métier.

Les compétences d’un maçon 

Il existe une diversité de tâche dans la maçonnerie. Pour les connaitre tous vous pouvez lire cet article. Pour des tâches de bases, vous devez être en mesure de faire des ouvertures de fenêtres, portes, fabriquer du mortier. Vous serez appelé aussi à réaliser des travaux d’isolement, de montage des échafaudages, coller ou poser des briques et des blocs treillis.
Après avoir, acquérir et bien assimiler ses compétences, vous pouvez opter pour l’étape suivante. Cette dernière consiste à apprendre la réalisation d’un coffrage, des travaux de terrassement et armatures métalliques. Vous avez aussi la possibilité de vous spécifier dans les modèles d’appareillages les plus compliqués comme ornementaux ou le relief.

La formation adaptée aux métiers de maçon 

Vous avez à votre disposition plusieurs formations qui vous donnent l’accès à la profession du maçon. Ces apprentissages se déroulent dans l’enseignement technique comme professionnel et vous permettent d’obtenir le diplôme de CAP. Cependant, vous pouvez aussi exercer en tant que maçon avec un Bac pro ou le BTS dans ce domaine. En ce qui concerne l’enseignement technique de construction, il s’agit des gros œuvres, des habitats durables et la maçonnerie. Vous pouvez choisir de vous spécifier dans l’option rénovation ou restauration des bâtiments. 
Toutefois, vous pouvez aussi faire carrière dans ce domaine sans diplôme ou sans aucune expérience de construction. Mais gardez à l’esprit que bon nombres d’entreprises sont réticentes à l’égard de ceux-ci.

Les outils nécessaires pour ce métier 

Il existe différents types d’outils et de matériaux que le maçon utilise pour le travail. Il s’agit des outils traditionnels et électroniques. S'agissant des premiers, vous pouvez y voir : pose-mortier, truelle, platoir. Les outils électroniques viennent en renfort pour l’amélioration des travaux.